Qui dit la Macédoine, ne dit pas qu’une salade ! Dans le cœur des Balkans, traversée par le fleuve Vardar qui se jette du côté grec dans la mer Égée sous le nom d’Axios, seule la Macédoine désormais du Nord est un pays indépendant, à la différence de celles qui existent en Grèce et en Bulgarie, respectivement appelées Macédoine d’Égée et de Pirin. Si complexe que puisse l’être, cette histoire évoque au moins une confusion dans la mémoire du plus grand nombre des étrangers. Le petit pays d’à peine 2 millions d’habitants saura vous émerveiller par l’extraordinaire variété de paysages, mélangeant collines montagneuses, reliefs volcaniques, gorges, plateaux sous vignobles, mais aussi des monuments historiques dont les très beaux monastères orthodoxes nichés à flanc de montagne, tout petites chapelles écartées au bout des villages, abritant de véritables pinacothèques de fresques de l’art byzantin médiéval, ou mosquées ottomanes aux jardins accueillants. Le bleu ravissant du lac d’Ohrid, grand centre de la culture slave sud s’entremêle aux couleurs vives des vallées fertiles où l’on récolte les meilleurs des fruits et des légumes des Balkans.