Search
+381 11 744 7674 info@skoruna-tours.com
Durée: Circuit 14 nuits/15 jours
Location: Macédoine du Nord, Albanie,Monténégro, Bosnie-Herzégovine, Serbie

La géopolitique contemporaine désigne les territoires que nous vous proposons sur ce circuit « Balkans occidentaux ». Malgré les mésaventures politiques de la fin du XXe siècle, qui ont possiblement dégradé leur image, ces pays ont un grand intérêt auprès des visiteurs pour leurs  cadres naturels superbes, leurs traditions très coloriées et un patrimoine riche en monuments romans, byzantins, vénitiens, ottomans et autrichiens réalisés sur un substrat slave. Tous sauf l’Albanie ayant été partie de l’ex-Yougoslavie, ces pays se trouvent aujourd’hui sur la voie d’être intégrés à l’Europe. 

 

 

Votre itinéraire :

Jour 1

A l’arrivée à l’aéroport de  Skopje, vous serez accueillis par votre guide-accompagnateur. Transfert au centre- ville de Skopje : vieux pont en pierre, Mosquée Mustapha Pasha au marché Bitpazar, l’église Saint-Sauveur qui possède une superbe iconostase sculptée en bois, et le centre-ville moderne avec les réalisations du grand projet d’urbanisme Skopje 2014. Repas libres.

Logement à Skopje.

 

Jour 2

Petit déjeuner à l’hôtel. Visite libre de l’église Saint Panteleïmon (XIIe siècle) à Nerezi. Les fresques de cette église se recèlent  par la qualité de l’expression de l’âme des personnages représentés ainsi que par ses compositions et choix des couleurs parfaitement équilibrés. Route vers Bitola et visite du site antique d’Heraclea Lyncestis qui fut fondé par Philippe II de Macédoine. Vous pourrez y admirer surtout les mosaïques réalisées à l’époque paléochrétienne qui sont pleines de symboles : empire céleste,  paradis, terre et eau. Repas libres. Route pour Ohrid.

Logement à Ohrid.

 

Jour 3

Petit déjeuner à l’hôtel.  La ville d’Ohrid est située au bord du lac naturel du même nom, classée par l’UNESCO. La cathédrale orthodoxe Sainte Sophie, églises Kaneo et Vierge Peribleptos, cathédrale Sainte-Sophie, monastère de saint Nahum sont de tout intérêt. En option, possibilité pour une promenade en bateau sur le lac. Repas libres.

Logement à Ohrid.

 

Jour 4      

Petit déjeuner à l’hôtel.  Départ vers l’Albanie. Après un court arrêt à Elbasan, vous gagnerez ensuite Berat, ville-musée aux maisons suspendues sur les pentes d’une colline abrupte. Berat eut son heure de gloire au XVIe siècle : connaissant une grande prospérité, elle assura le développement d’une brillante école d’art byzantin sous la direction du peintre Onufre. Nous visiterons la citadelle qui abrite le musée Onufri installé dans la cathédrale, mais aussi la magnifique église de la Trinité, le quartier de Gorica autour de l’église Saint-Spiridon. Repas libres.

Logement à Berat.

 

Jour 5

Petit déjeuner à l’hôtel.  Départ pour Tirana, capitale du pays pour un  tour panoramique : place Skanderbeu, mosquée Ethem-bey, quartier Blloku. Kruja qui s’élève à quelque 600 mètres d’altitude, fut la capitale du royaume de Skanderbeg au XVe siècle et abrite une forteresse imposante ainsi qu’un musée présentant l’histoire du « plus grand des Albanais » qui fut le dernier à résister aux Ottomans dans les Balkans. Vous poursuivrez ensuite la route vers Shkodra (Skadar) où l’on verra les murs puissants de la forteresse de Rozafa et une partie de ses étroites ruelles. En fin d’après-midi, entrée au Monténégro. Repas libres.

Logement à Podgorica.

 

Jour 6

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ vers le nord du pays par la route perçant les gorges impressionnantes de la Moraca. Poursuite de la route en montant la rivière de Tara, l’une des plus pures d’Europe, dont le canyon constitue le second plus profond au monde, juste après celui de l’État du Colorado, avec un pont superbe à Djurdjevica Tara, s’élèvant à plus de 150 m au-dessus du canyon. Après être entrés dans les montagnes de la chaîne des Alpes dinariques monténégrines, au parc national de Durmitor, vous pourrez faire une petite balade autour du Lac noir, l’un des lacs glaciers appelés “les yeux de la montagne”. En fin d’après-midi, trajet jusqu’à Budva. Repas libres.

Logement à Budva.

 

Jour 7

Petit déjeuner à l’hôtel. Route pour Cetinje, ancienne capitale royale du Monténégro,  promenade dans le centre historique. Vous traverserez ensuite le Monténégro “profond” jusqu’au village de Njegusi, situé dans l’une des dolines du karst monténégrin. La situation géographique du village et son microclimat sont favorables à la production artisanale du jambon fumé (prosciutto) et du fromage. Afin de  clore la journée, en prenant une route de montagne en lacets, vous bénéficierez d’une vue imprenable sur les Bouches de Kotor qui vous dévoilera toutes les splendeurs des Bouches de Kotor. A Kotor, vous ferez une visite libre de cette ville classée dans son entier par UNESCO (la place d’Armes, la cathédrale Saint Tryphon, église saint Luc…). Repas libres.

Logement à Budva.

 

Jour 8

Petit déjeuner à l’hôtel. Journée libre sur la côte. Vous pourrez vous rendre sur les plus belles plages de la riviera de Budva. Repas libres.

Logement à Budva.

 

Jour 9

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ pour la Bosnie-Herzégovine, passage de la frontière. Située au sud-est de la Bosnie, Trebinje est une ville touristique en raison de sa proximité avec la côte Adriatique. Construite à son tour sous les Ottomans et les Austro-hongrois, la vieille ville forme un charmant ensemble architectural en pierre d’inspiration méditerranéenne avec ses places et ses jardins. La ville possède un petit musée qui retrace toute l’histoire de l’Herzégovine. Continuation vers Blagaj, un village charmant situé près des sources de la rivière Buna. Vous pourrez y voir une maison des derviches du XVe siècle. Vous profiterez ensuite d’un cadre naturel superbe reposant offert par les cascades de Kravica. Repas libres.

Logement à Mostar.

 

Jour 10

Petit déjeuner à l’hôtel. Visite libre de la ville de Mostar. En 1566,  l’architecte Mimar Hairedin, élève de Sinan, fit construire le célèbre pont de pierre à une arche qui fit sa prospérité et sa célébrité. Une grande partie de la ville et le pont furent détruits en novembre 1993 lors des derniers conflits des Balkans, mais, grâce à des fonds internationaux, le pont ottoman fut reconstruit. Déjeuner. Route pour la capitale du pays, Sarajevo, point de rencontre de l’Occident avec l’Orient : le vieux quartier marchand ottoman Bascarsija côtoie des réalisations architecturales du XIXe siècle qui furent leguées à la ville par les Habsbourg. La mosquée de Gazi Husrev Beg, cathédrale catholique Sacré Coeur, église orthodoxe néobaroque de Transfiguration du Seigneur, et un quartier juif ont assuré à Sarajevo le surnom de “Jerusalem des Balkans”. Nous visiterons aussi le lieu de l’attentat de 1914. Repas libres.

Logement à Sarajevo.

 

Jour 11

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ vers la ville de Visegrad, en Bosnie orientale. En arrivant, un arrêt sur le célèbre pont ottoman sur la Drina, nous ravivra le « personnage » principal d’un roman d’Ivo Andric. Nous passerons ensuite la frontière pour entrer en Serbie, dans le parc naturel de Mokra Gora. En option, excursion en train à voie étroite, parcourant de très beaux paysages du parc. C’était un tronçon de l’ancien chemin de fer qui reliait Belgrade et Dubrovnik dans les années d’entre-deux-guerres. Pour s’en sortir des différences d’altitude, les constructeurs ont contourné des collines de sorte que la voie ferrée a pris la forme du numéro 8. Visite du village de Küstendorf-Mecavnik (village en bois) qu’a fait construire le célèbre metteur en scène Emir Kusturica, pour les besoins du tournage de son film « La vie est un miracle » en 2004 et l’a développé ensuite à une cité des cinéastes et des amateurs de la nature préservée. Route pour Belgrade. Repas libres.

Logement à Belgrade.

 

Jour 12

Petit déjeuner à l’hôtel. Belgrade, capitale de la Serbie est une ville située au confluent de la Save et du Danube. Promenade dans le parc de Kalemegdan et forteresse de Belgrade, noyau historique de la ville, porteur d’une histoire de plus de 2000 ans. De Singidunum romain à Belgrade slave, nous traverserons des couches historiques multiséculaires. Visite de l’église Saint-Sava – la plus vaste église orthodoxe des Balkans. Route pour Topola où vous pourrez visiter le musée de Karageorges (organisé dans sa demeure de « chef de guerre » serbe), qui relate des épisodes de la Première insurrection serbe (1804-1813), ainsi que la Maison du roi Pierre I de Serbie. L’intérieur de l’église Saint-Georges est recouvert entièrement de somptueuses mosaïques. Pour la réalisation de ces dernières furent nécessaires environ 40 millions de tesselles de verre colorées qui ont déployé un éventail chromatique de 15000 nuances. Repas libres.

Logement à Belgrade.

 

Jour 13

Petit déjeuner à l’hôtel. Vous découvrirez la province du nord de la Serbie, la Voïvodine: l’imposante forteresse de Petrovaradin  fut  reconstruite par les Habsbourg au XVIIIe siècle. Sur la rive opposée du Danube se trouve Novi Sad, déclarée «ville royale libre» par Marie-Thérèse d’Autriche en 1748. Vous y verrez un très beau centre-ville baroque, avec des maisons typiques des XVIII et XIX siècles. Les divers lieux de culte – la cathédrale orthodoxe Saint-Georges, l’église catholique de Notre-Dame, l’église uniate (gréco-catholique), l’église protestante évangélique et la grande synagogue – témoignent d’une grande diversité des populations, de langues et des confessions.Tout  près du Danube, se trouve la petite ville baroque de Sremski Karlovci (Karlowitz), un grand centre politique et culturel des Serbes au XIXe siècle. La cathédrale orthodoxe de Saint-Nicolas (XVIIIe siècle) avec son double clocher et une superbe iconostase baroque attire toute attention. Vers la fin de la visite, le moment est idéal pour déguster le célèbre «Bermet», vin doux emblématique de la région. Déjeuner typique inclus, dîner libre.

Logement à Belgrade.

 

Jour 14

Petit déjeuner à l’hôtel. Dans la matinee vous visitez l’un des monastères de la vallée de la Morava, Manasija (XVe siècle). Fondation pieuse du prince Stefan de Serbie (1396-1427), ce monastère a gardé outre les murailles et tours massives une église superbe avec des fresques admirables dont une Communion des Apôtres et les portraits des saint militaires.  Visite libre de la ville de Nis (l’antique Naissus), située au carrefour des routes allant vers la Grèce et l’Asie Mineure, connue comme ville natale de l’empereur Constantin : la Tour aux crânes qui évoque un terrifiant moment de l’histoire des Serbes, la forteresse ottomane du XVIIIe siècle et le centre-ville avec ses cafés et restaurants. Route vers la Macédoine avec passage de la frontière. Repas libres.

Logement à Skopje

 

Jour 15

Temps libre dans la matinée. Transfert à l’aéroport, vol de retour.

 

button