Search
+381 11 744 7674 info@skoruna-tours.com
Durée: Circuit 12 jours/ 11 nuits
Location: Serbie, Monténégro, Bosnie-Herzégovine, Croatie

 

 

Notre itinéraire :

Jour 1

A l’arrivée à l’aéroport de Belgrade vous serez accueillis par votre guide. Il vous proposera d’emblée une visite de la capitale serbe située au confluent de la Save et du Danube.  Le parc de Kalemegdan (en turc : champ de bataille devant la forteresse), adossé à la forteresse de Belgrade, fut, durant l’histoire, le théâtre de nombreux sièges et batailles.  Un des attraits de la visite sera le superbe panorama qui s’ouvre devant nos yeux depuis la forteresse sur le confluent de la Save et du Danube. Nous serons ainsi amenés à comprendre l’importance stratégique du site qui constitue à la fois une frontière naturelle entre les Balkans et le bassin de l’Europe centrale. Nous visiterons la cathédrale orthodoxe Saint-Sava, considérée comme l’une des plus grandes églises orthodoxes du monde. En chantier depuis 1935, elle possède une crypte merveilleusement décorée de peintures doréesTemps libre en ville.

Logement à Belgrade.

Jour 2

Petit déjeuner.La journée de la visite de la province du nord de la Serbie, la Voïvodine: Nous commençons notre tour à Petrovaradin où une imposante forteresse  était reconstruite par les Autrichiens à l’époque où la menace ottomane persistait sur l’Europe centrale malgré la reconquête des territoires opérée par les troupes impériales au début du XVIIIe siècle. Sur la rive opposée du Danube se trouve Novi Sad, déclarée «ville royale libre» par Marie-Thérèse d’Autriche en 1748. Les divers lieux de culte – la cathédrale orthodoxe Saint-Georges, l’église catholique de Notre-Dame, l’église uniate (gréco-catholique), l’église protestante évangélique et la grande synagogue – témoignent d’une grande diversité des populations, de langues et des confessions. Aujourd’hui centre administratif de la province autonome de Voïvodine, Novi Sad est la deuxième grande ville de Serbie. Tout  près du Danube, se trouve la petite ville baroque de Sremski Karlovci (Karlowitz), qui fut jadis choisie comme lieu de signature du Traité mettant fin à la Grande guerre contre les Ottomans de 1699. Ce fut, également, le centre politique et culturel des Serbes au XIXe siècle. La cathédrale orthodoxe de Saint-Nicolas (XVIIIe siècle) avec son double clocher et une superbe iconostase baroque attire tout attention. Vers la fin de la visite, le moment est idéal pour gouter le célèbre «Bermet», vin doux emblématique de la région.

Logement à Belgrade.

 Jour 3

Petit déjeuner. La route nous mène à travers les charmantes collines de la région de Šumadija, recouverte de vergers et de champs de maïs. A notre arrivée à Topola, nous visiterons le musée de Karageorges (organisé dans sa demeure de « chef de guerre » serbe), qui relate des épisodes de la Première insurrection serbe contre les Ottomans (1804-1813), ainsi que la Maison du roi Pierre I de Serbie, qu’il fit construire afin de pouvoir surveiller personnellement les travaux sur le mausolée dynastique. L’intérieur de l’église Saint-Georges est recouvert entièrement de somptueuses mosaïques. Pour la réalisation de ces dernières furent nécessaires environ 40 millions de tesselles de verre colorées qui ont déployé un éventail chromatique de 15000 nuances. Poursuite de la route vers Zlatibor, avec une petite halte à Arilje, village de framboises. Visite de l’ancienne cathédrale orthodoxe médiévale de Saint-Achille (XIII siècle). Parmi les fresques d’origine qui sont conservées vous aimerez surtout celle de l’Ange bleu de l’Annonciation à Marie et les portraits des souverains serbes médiévaux.

Logement à Zlatibor.

Jour 4

Petit déjeuner. Zlatibor (zlato veut dire de l’or en serbe) a eu son nom grâce aux paysages dorés de ses pâturages. Nous visiterons un musée d’ethnographie en plein air- le village de Sirogojno, où nous pourrons découvrir le mode de vie des montagnards des siècles écoulés. C’est ici où nous aurons la possibilité de trouver de lainages célèbres de très bonne qualité.  Continuation vers la réserve naturelle de Uvac, rivière en boucles, l’un des derniers habitats de vautours fauves en Europe. Avec une voiture  tout-terrain, nous nous rendrons sur le superbe bélvèdere Molitva donnant sur les méandres de la rivière. Visite du monastère de Mileseva (XIIIe siècle). Le site merveilleusement aménagé accueille des masses de pèlerins serbes orthodoxes qui viennent ici afin de vénérer les restes des reliques de Saint-Sava de Serbie, leur patron spirituel. Les amateurs de l’art byzantin aimeront surtout la fresque de l’Ange blanc sur le tombeau du Christ, l’une des plus belle fresques médiévales du monde entier !

Logement à Mileseva.

 Jour 5

Petit déjeuner. Poursuite de la route vers le Monténégro. Le parc national de Durmitor, fait partie de la chaîne des Alpes dinariques laquelle vous offrira des paysages féeriques autour de nombreux lacs glaciers appelés “les yeux de la montagne”. Nous nous dirigerons ensuite vers le sud du pays, en traversant les gorges de la Tara et puis celles de la Moraca, qui sont parmi les plus profondes d’Europe. Le parc national de Skadar représente l’une des plus importantes réserves aviaires d’Europe, dont les tous derniers pélicans du vieux continent. Nous ferons une promenade en bateau sur le lac.

Logement à Podgorica.

Jour 6

Petit déjeuner. Route pour Cetinje, ancienne capitale royale du Monténégro, visite du centre historique. Nous traverserons ensuite le Monténégro “profond” par une route de montagne en lacets qui nous dévoilera toutes les splendeurs des Bouches de Kotor.

Logement à Kotor ou environs.

Jour 7

Petit déjeuner. Visite de la ville de Kotor classée dans son entier par UNESCO (la place d’Armes, la cathédrale Saint Tryphon, église saint Luc). Dans l’après-midi, une balade en bateau dans les Bouches de Kotor nous fera découvrir l’île de Notre-Dame du Rocher  et une chapelle votive de marins. Nous ferons aussi une halte à Perast, petite ville riche de villas de facture vénitienne et d’églises.

Logement à Kotor ou environs.

Jour 8

Petit déjeuner. Nous ferons une incursion en Croatie voisine, pour visiter Dubrovnik, l’ancienne Raguse. Promenade dans la vieille cité, bâtie à l’intérieur de puissants remparts : cathédrale, Stradun, église Saint-Blaise, fontaine d’Onuphre, Palais des Recteurs,  monastère des franciscains. Temps libre et détente. En fin d’après-midi, départ pour la Bosnie-Herzégovine.

Logement à Trebinje.

Jour 9

Petit déjeuner. Route pour la ville de Mostar. En 1566,  l’architecte Mimar Hairedin, élève de Sinan, fit construire le célèbre pont de pierre à une arche qui fit sa prospérité et sa célébrité. Une grande partie de la ville et le pont furent détruits en novembre 1993 lors des derniers conflits des Balkans, mais, grâce à des fonds internationaux, le pont ottoman fut reconstruit. Poursuite pour la capitale du pays, Sarajevo, point de rencontre de l’Occident avec l’Orient: le vieux quartier marchand ottoman Bascarsija côtoie des réalisations architecturales du XIXe siècle qui furent leguées à la ville par les Habsbourg. La mosquée de Gazi Husrev Beg, cathédrale catholique Sacré Coeur , église orthodoxe néobaroque de la Transfiguration du Seigneur, et un quartier juif ont assuré à Sarajevo le surnom de “Jérusalem des Balkans”. Nous visiterons aussi le lieu de l’attentat de 1914 contre l’archiduc François-Ferdinand.

Logement à Sarajevo.

 Jour 10

Petit déjeuner. Départ pour une excursion en Bosnie centrale.  Travnik, avec sa forteresse, très bien préservée  est située entre deux ruisseaux  fut un grand  centre administratif du pouvoir ottoman entre 1699 et 1850. C’est ici où est né le grand écrivain yougoslave Ivo Andric (1892.-1975.), lauréat du prix Nobel de literature en 1961. Continuation pour Jajce, une ville  dominée par les superbes chutes d’eau,22 mètres de haut. Cette cité fut la capitale de l’État de Bosnie au Moyen-Ăge.

Logement à Sarajevo.

 Jour 11

Petit déjeuner. Départ vers la Serbie, arrêt dans la ville de Visegrad, sur le célèbre pont ottoman sur la Drina, « personnage » principal du roman d’Ivo Andric. Nous continuerons ensuite vers le parc national de Tara, jusqu’à la Mokra Gora (Mont humide). Visite du village de Küstendorf-Mecavnik (village en bois) qu’a fait construire le célèbre metteur en scène Emir Kusturica pour les besoins du tournage de son film « La vie est un miracle » en 2004 et l’a développé ensuite à une cité des cinéastes et des amateurs de la nature préservée. Retour à Belgrade.

Logement à Belgrade.

Jour 12

Petit déjeuner. Temps libre dans la matinée. Transfert à l’aéroport, vol de retour.

 

buttonPour avoir davantage d’infos, veuillez nous contacter sur info@skoruna-tours.com