Search
+381 11 744 7674 info@skoruna-tours.com
Durée: mini-trip 4 jours/3 nuits
Location: Novi Sad, Subotica, Bac, Sombor, Belgrade

 

Une vaste plaine à perte de vue parcourue par le Danube descendant de la puszta hongroise vous attend au nord de la Serbie. C’est sur ce territoire que, après une longue lutte politique de l’intelligentsia serbe au XIXe siècle, a été créée la » Voïvodine serbe » au sein de l’Empire des Habsbourg, avant d’être incorporée au royaume de Yougoslavie en 1918.  Largement poussées de l’esprit des Lumières, et pour avoir défendu militairement les confins de l’Empire face aux Ottomans, ces bourgeois se sont vus être attribués de certains privilèges politiques et culturels qui leur ont permis à développer un grand milieu de créativité de ce qu’on appelle aujourd’hui « art baroque serbe ». Durant l’époque austro-hongroise, au début des années 1900, un courant  de l’Art nouveau, appelé “Secession hongroise“ , puisant l inspiration du folklore hongrois suscita la construction tant des hotels particuliers  que des lieux des cultes différents dans les villes plus importantes de la région : Novi Sad, Sombor et Subotica.

 

 

Notre itinéraire :

Jour 1   Arrivée-Novi Sad

A l’arrivée à l’aéroport de Belgrade, vous serez accueillis par votre guide. Nous prendrons le court trajet vers la province serbe du nord, la Voïvodine, pour atteindre Novi Sad : Nous commençons notre tour à Petrovaradin pour visiter l’imposante forteresse reconstruite par les Habsbourg au XVIIIe siècle. Sur la rive opposée du Danube se trouve la ville nouvelle-« nouvelle implantation-Novi Sad », déclarée «ville royale libre» par Marie-Thérèse d’Autriche en 1748. Nous y verrons un très beau centre-ville baroque, avec des maisons typiques des XVIII et XIX siècles. Les divers lieux de culte – la cathédrale orthodoxe Saint-Georges, l’église catholique de Notre-Dame, l’église uniate (gréco-catholique), l’église protestante évangélique et la grande synagogue – témoignent d’une grande diversité des populations, de langues et des confessions.

Logement à Novi Sad.

 

Jour 2   Novi Sad-Sremski Karlovci-Krusedol-Sremska Mitrovica-Novi Sad

Nous visiterons la petite ville baroque de Sremski Karlovci (Karlowitz), un grand centre politique et culturel des Serbes au XIXe siècle. La cathédrale orthodoxe de Saint-Nicolas (XVIIIe siècle) avec son double clocher et une superbe iconostase baroque attire tout attention. Vers la fin de la visite, le moment est idéal pour goûter le célèbre «Bermet», vin doux aromatisé, emblématique de la région. Nous partirons vers les versants paisibles de la Fruska Gora, un massif de collines boisées isolé au milieu de la grande plaine de l’Europe centrale. Parmi plusieurs monastères orthodoxes érigés entre XVe et XVIII siècles, nous visiterons Krusedol. Siège initial de la métropolie serbe orthodoxe de l’Empire des Habsbourg, cet endroit abrite le tombeau d’un roi serbe (Milan IV Obrenovic) qui mourut à Vienne en 1903. Nous aurons ici le premier contact avec l’art baroque serbe, inspiré au XVIIIe siècle des sources tant russes qu’occidentales. Déjeuner inclus. Route pour Sremska Mitrovica, antique Sirmium, cité au bord de la Save ,chef lieu de la province romaine de Pannonie inférieure et l’une des quatre capitales de l’Empire Romain durant la Tétrarchie (293-324ap. J.-C.) qui abrite un nombre important de vestiges de l’époque romaine. Les ruines de son palais impérial romain, couvert par un bâtiment moderne pour le préserver des conditions météorologiques changeantes, sont visitables depuis un balcon panoramique surplombant le site. Retour à Novi Sad.

Logement à Novi Sad.

 

Jour 3   Novi Sad-Bac-Sombor-Subotica-Novi Sad

Petit déjeuner. Départ pour le village de Bac, où se trouve une forteresse construite sur une petite île fluviale de la rivière Mostonga, le plus probablement au XIIIe siècle par le roi de Hongrie Charles Robert. Entourée de l’eau de tous les côtés, la forteresse en Bač est d’une base pentagonale avec les tours à chaque angle, dont la principale est l’un des plus beaux exemples de donjons tardifs médiévaux de l’Europe centrale. Continuation pour Sombor. Une promenade dans le noyau historique de cette ville, constituée au XVIII siècle aboutira avec la visite de la Zupanija (Hôtel de ville) qui abrite la plus grande peinture huile sur toile en Europe centrale : Bataille de Zenta de 1697 illustrant la victoire décisive des troupes Habsbourg commandés par Eugène de Savoie contre les Ottomans. Dans l’après-midi, nous ferons un tour à Subotica, ville serbe multiculturelle à proximité immédiate de la frontière avec la Hongrie, dont les rues résonnent des idiomes serbe, croate et hongrois: palais Reichl qui est la perle de la Sécession hongroise de la ville, palais de la Caisse d’épargne, ancien hôtel Agneau d’or, inspiré de la Sécession de Munich), synagogue, palais Demeter, bibliothèque et théâtre de la ville, cathédrale catholique Sainte-Thérèse d’Avila du XVIIIe siècle. Retour à Novi Sad.

Logement à Novi Sad.

 

Jour 4   Novi Sad-Belgrade-aéroport

Petit déjeuner. Visite de Belgrade, capitale serbe située au confluent de la Save et du Danube. Nous visiterons la forteresse et le parc de Kalemegdan, où un superbe panorama s’offrira à nos yeux sur le confluent de la Save et du Danube. Cette position stratégique nous fera comprendre l’importance de ce site, qui constitue à la fois une frontière naturelle entre les Balkans et le bassin de l’Europe centrale. Nous ferons ensuite une promenade dans la rue piétonne Knez Mihajlova, puis nous passerons près de la Place de la République et de l’église Saint-Sava – la plus vaste église orthodoxe des Balkans, en chantier depuis 1935, dont la crypte merveilleuse a été récemment achevée. Transfert à l’aéroport, vol de retour.